Cheveux bouclés & ondulésCheveux TEXTURÉS : 5 conseils pour en prendre soin 

Cheveux TEXTURÉS : 5 conseils pour en prendre soin 

“Les cheveux crépus sont toujours secs, et ne poussent pas”, “impossible d’avoir des cheveux crépus longs”… Il est grand temps de briser ses idées reçues !  Avec de bons gestes et de bons produits, les cheveux crépus poussent bel et bien. Néanmoins il faut faire connaissance avec eux, car ils ont besoin de gestes adaptés. Les cheveux crépus disposent d’une densité folliculaire plus faible et poussent plus lentement d’environ 0,9 cm par mois. Kafé va te donner une série de conseils pour en prendre soin.

1. Connaître son type de cheveux

Il est nécessaire de connaître sa typologie de cheveux afin de pouvoir bien les entretenir et utiliser les produits adaptés. As-tu déjà entendu parler d’André Walker et de sa classification des cheveux? André Walker est un coiffeur noir américain, qui a popularisé la classification du cheveu auprès des Afro-Américains en prenant comme critère: la forme, le diamètre, la résistance et l’aspect visuel du cheveu.  Sa classification comprend quatre types numérotés de 1 à 4 :

  • Type 1 : les cheveux lisses
  • Type 2 : les cheveux ondulés
  • Type 3 : les cheveux bouclés et frisés
  • Type 4 : les cheveux crépus

André Walker va même plus loin en créant les sous-types suivants: 

  • Sous type 1 : 1a, 1b, 1c, allant de ‘fin et fragile’ à ‘très épais’
  • Sous type 2 : 2a, 2b, 2c, allant de ‘fin’ à ‘épais et sujet à frisottis’
  • Sous type 3 : 3a, 3b, allant de ‘bouclé lâche’ à ‘bouclé en tire-bouchon’
  • Sous type 4 : 4a, 4b, allant de ‘bouclé serré’ à ‘frisé en Z’

Néanmoins, cette classification permet de se faire une idée d’un produit, d’une méthode mais ne suffit ABSOLUMENT PAS pour connaître ton cheveu en profondeur. Malheureusement, beaucoup s’y sont attachés en pensant que certains types de cheveux sont préférables à d’autres, ce qui peut complexer les personnes dont les cheveux sont en derniers dans la classification (4b, 4c…). Rappelez-vous que tout les types de cheveux sont beaux et que cette classification n’a rien d’une science exacte surtout qu’il y en a pas lorsqu’on parle de caractéristiques qui nous sont propres et nous définissent. Tu dois t’appuyer sur d’autres facteurs physico-chimiques comme la porosité, la densité, l’épaisseur et la longueur qui vont  te permettre de collecter des informations plus précises sur l’état de tes cheveux.

  • La porosité, qu’est ce que c’est ?

La porosité est la capacité qu’on les écailles de tes cheveux à être perméables ou non c’est-à-dire à retenir l’hydratation (eau). Tester la porosité de tes cheveux te permettra par la suite d’adopter les bons produits et les bons gestes. Par exemple, tu devras ajuster la pose de tes soins capillaires, si tes cheveux sont imperméables avec les écailles fermées.

Pour réaliser le test de porosité, rien de plus simple. Prends quelques-uns de tes cheveux, propres, et mets-les dans un verre d’eau.

  • Si le cheveu reste à la surface du verre, alors ta porosité est faible.
  • Si le cheveu flotte au milieu du verre, alors ta porosité est moyenne
  • Si le cheveu coule, alors la porosité est élevée
Toute fois, note qu’il arrive que la porosité varie selon les zones de ta chevelure.

2. TES MAINS SONT TES MEILLEURES ALLIEES 

Avoir de beaux cheveux passe par une multitude de petits gestes au quotidien qui te permettront de les préserver. Ainsi quand tu le peux, privilégie les démêlages aux doigts en commençant toujours du bas vers le haut. Une fois que la majorité des noeux sont démêlés tu peux passer au peigne à dents larges afin d’éviter la casse. 

Savais-tu que tes mains peuvent aussi activer la pousse de tes cheveux ? Masse ton cuir plusieurs fois par semaine (idéalement chaque soir)avec une huile stimulant la pousse (ricin, moutarde, avocat, romarin…) pour observer des résultats.

 

3. PROTEGE TES CHEVEUX LA NUIT

Ce n’est certainement pas un secret pour toi mais protéger tes cheveux la nuit est primordial. Utiliser un foulard, un bonnet ou une taie d’oreiller en satin va te permettre d’éviter les frottements entre tes cheveux et ta literie en coton susceptible de créer des nœuds. De plus, la literie en coton a tendance à absorber toute l’hydratation et on sait comment il est important de maintenir l’hydratation. N’est-ce pas ?

 

4. Coupe tes pointes regulierement

Pense à couper tes pointes environ tous les 3 mois.  On sait à quel point ça peut être difficile de perdre de la longueur mais garder des pointes abîmées ne fait que retarder et aggraver le problème. La pointe de tes cheveux est la zone la plus endommagée de ta tige pilaire car c’est la plus ancienne ; mais aussi parce qu’elle est très sollicitée et entre souvent en contact avec nos mains, vêtements etc.

 

5. MISE SUR LES HUILES

Pour booster la pousse de tes cheveux et leur apporter la nutrition dont ils ont besoins tu peux faire des bains d’huiles avec des huiles végétales (ricin, avocat, coco, moutarde…) avant shampoing et bien sûr toujours couplés à des massages du cuir chevelu réguliers pour activer la circulation sanguine. Mais garde en tête que tu ne verras pas d’évolution niveau pousse si tes pointes ce cassent ! L’un ne vas pas sans l’autre.

Sache que ces petits conseils ne te seront bénéfiques que si tu adoptes une routine capillaire complète et adaptée à ton type de cheveux. Pour cela, Kafé s’occupe de tout ! Complète notre questionnaire interactif et découvre les produits que nous avons sélectionné pour toi.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.